Ben Kadi Vichy

Ben Kadi Vichy Logo
Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits.
∼ Proverbe africain ∼
Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village.
∼ Proverbe africain ∼
Le vieil éléphant sait où trouver de l'eau.
∼ Proverbe africain ∼
L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli.
∼ Proverbe africain ∼
Ouagadougou, BF
1:29 , septembre 28, 2022
31°C

Nos actions au Burkina Faso en collaboration avec l'ONG
Ben Kadi Burkina

L’association Ben Kadi (Bonne Entente) de Vichy travaillait avec l’association des ressortissants de Koloko « Uyetu ». Pour pouvoir mener des projets d’envergure, il fallait une association partenaire à Koloko. Des personnes de Koloko ont été sollicitées ou se sont portées volontaires pour créer Ben Kadi Burkina. Reconnu ONG le 14 novembre 2012 avec une convention signée avec l’état burkinabè.

Ben Kadi Vichy est en relation permanente avec les responsables de l’ONG Ben Kadi Koloko.

Lorsque c’est possible des adhérents se rendent à Koloko une fois par an. Ils sont alors un lien physique entre ONG Ben Kadi et Ben Kadi Vichy. Dès que la situation sécuritaire le permettra, l’association Ben Kadi organisera une mission à Koloko pour les membres du bureau et les adhérents qui le souhaiteront.

L’ONG Ben Kadi est donc une émanation locale de l’association Ben Kadi Bonne entente de Vichy. Elle possède un président qui réside à Bobo-Dioulasso, un coordinateur-trésorier qui réside à Koloko, un responsable d’hébergement et un responsable de la buvette qui résident également à Koloko. L’ensemble des actions est validé par un comité de gestion

Le COGES est sollicité par / ou sollicite les associations selon les projets menés (environnement, santé / structures publiques). Il identifie les besoins de la population ou des groupements de femmes ou de jeunes. Ces besoins sont soumis à l’ONG Ben Kadi Burkina qui se charge de monter les projets et les recherches de financement avec l’association Ben Kadi France. Les réunions sont trimestrielles et plus fréquemment si besoin.

Il est chargé de la gestion des actions au quotidien. Les réunions sont trimestrielles et plus fréquemment si besoin. Le COGES propose et valide les actions et projets. Les membres du COGES se sont répartis selon des secteurs de responsabilité qui sont : secteur hébergement, secteur buvette et restauration, secteur formation, secteur entretien environnement, secteur eau.

Une personne est chargée de la coordination et du suivi général des actions.

La mairie a été associée dès l’origine puisqu’elle a accordé gracieusement le terrain où a été l’éco village.

 

Objectifs principaux de l’ONG Ben Kadi Koloko :

  • lutter contre l’exode rural.
  • susciter, accompagner, faciliter des projets locaux (individuels et collectifs) visant au développement local dans les domaines de l’éducation, la culture, la santé et l’économie.
  • valoriser la culture et les traditions locales en aidant à pérenniser les savoirs faire locaux (culture, agriculture, métiers, savoirs être).

Plusieurs actions ont été réalisées au profit des populations de la commune de Koloko:

  • Opération un container pour Koloko
    – Procurer à des personnes dans le besoin (personnes âgées & enfants) des vêtements de fêtes et de froid.
    – Donner des vélos à des jeunes ciblés, qui sont restés sur place, au lieu de tenter une aventure dans les plantations de la Côte d’Ivoire pour s’en procurer. Par cette action l’ONG a contribué à freiner l’exode de ces jeunes.
    – Fournir à la bibliothèque du Lycée des livres et des fournitures scolaires pour les écoles primaires.
    – Fournir des lits, médicaments, chaises roulantes et autres consommables médicaux aux centres de santé de Bobo-Dioulasso, Orodara et Koloko.
  • Soutien à la Mairie de Koloko

Ben Kadi vient en appui au conseil municipal de la commune dans le cadre d’activités culturelles et sportives au profit des populations.
– Le festival de musiques et de danses sénoufo : événement biennal culturel pour la valorisation et la sauvegarde des valeurs culturelles et identitaires du sénoufo.
– La coupe du maire de la commune en football : événement sportif qui incontestablement mobilise les populations de la commune.

  • Réalisation du projet éco-village

« éco village les 4 karités » est à la fois un lieu d’hébergement, de rencontre, de ressources techniques et humaines .

Cet outil est une vitrine des valeurs défendues par l’ONG Ben Kadi et doit permettre à travers la location des cases, la buvette, le restaurant de dégager de l’argent qui permettra d’accompagner des projets locaux.
En venant à «Eco village 4 karité», les habitants savent qu’ils trouveront des conseils, des aides pour faire avancer leur situation (par exemple toutes les démarches se font en français et via internet ce qui n’est pas accessible à 85% de la population. Obtenir des papiers d’identité, monter un projet, obtenir une reconnaissance officielle pour un groupement par exemple, sont souvent des aventures insurmontables sans soutien.

  • Formation en couture

Un centre de formation avec toilettes et bureau qui a permis d’accueillir un groupe de 12 jeunes filles pour une formation en couture, encadrée par un tailleur local.

  • Don de deux moulins à des groupements de femmes de Koloko et Kartasso (partenariat avec l’association Maïa)

Pour améliorer les conditions de travail des femmes dans la production de beurre de karité ou dans la préparation des céréales pour la consommation quotidienne de la famille. Ou qui souhaitent développer des activités d’exploitation du gingembre ou d’autres activités génératrices de revenus.

Deux moulins ont été acquis à travers notre partenariat avec l’association Maïa dont la présidente est Aminata Diallo.

L’équipe de Ben Kadi met en place un espace restauration et embellit l’apatam pour rendre votre séjour à l’éco village encore plus agréable.

Ouverture du restaurant le 24 février 2018.

Remise de matériel médical au CSP de Koloko après présentation aux sages du village lors du séjour de Claudine en novembre 2018.

  • Création d’un forage sur le site

Permettant ainsi l’accès à l’eau potable non seulement aux résidents et aux professionnels sur place, mais aussi à la population riveraine et aux familles des personnes hospitalisées au centre de santé limitrophe.

La création du forage s’est accompagnée d’une formation et de la mise en place d’un groupe de suivi de l’eau dont une des missions est la sensibilisation à l’utilisation de l’eau.

L’ONG se joint aussi à d’autres associations pour conduire des actions de prévention et sensibilisation dans le domaine de la protection de l’enfance et de la jeunesse.

Achat de balafons (instruments traditionnels de la région) et mise place d’un groupe d’apprentissage sous la responsabilité d’un balafoniste du village afin de transmettre ce savoir faire artistique.