Ben Kadi Vichy

Ben Kadi Vichy Logo
Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits.
∼ Proverbe africain ∼
Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village.
∼ Proverbe africain ∼
Le vieil éléphant sait où trouver de l'eau.
∼ Proverbe africain ∼
L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli.
∼ Proverbe africain ∼
Ouagadougou, BF
5:37 , juillet 3, 2022
26°C

Province du Kénédougou au Burkina Faso

Présentation de la province du Kénédougou

Située à l’extrême ouest du Burkina Faso, la province du Kénédougou couvre une superficie de huit mille deux cent soixante-cinq (8265) km2. Elle est limitée au nord et à l’ouest par la république du Mali ; à l’est par la province du Houet et au sud par les provinces de la Léraba et la Comoé. Son chef-lieu de province est Orodara, située à 75 km à l’ouest de Bobo-Dioulasso et à 55 Km de la frontière du Mali voisin.

carte_kenedougou_-koloko_ecovillage1

Présentation du village de Koloko

Koloko se situe au Sud ouest du Burkina Faso, à la frontière avec le Mali. Koloko est situé sur la RN8 qui rejoint Niamey/Ouagadougou/Bamako.  Province du Kénédougou, région des Hauts Bassins.  Les routes et pistes sont plutôt en mauvais état, ce qui pose des problèmes lorsque des acheteurs de fruits veulent accéder chez des producteurs, avec des gros camions.

Koloko est limitrophe avec le Mali. Deux ethnies principales cohabitent : Dioulas et Sénoufos. La plupart des habitants maitrisent les dialectes de ces é ethnies. Le français est la langue officielle du Burkina. Il est enseigné à l’école et toutes les démarches administratives se font en français.

La commune rurale de Koloko compte 28 600  habitants répartis en 19 villages. Eco village se situe dans le village principal. Koloko est chef lieu de département. Koloko est en plein développement actuellement. Une station à essence a été construite ainsi qu’une boulangerie et un hôtel.

Le climat est tropical avec 2 saisons principales (saison sèche et saison des pluies). Actuellement, les agriculteurs alertent sur la raréfaction des pluies et les évènements climatiques extrêmes. La région de Koloko est considérée comme le verger du Burkina. Elle se situe en zone sud-soudanienne qui est une zone théoriquement arrosée 5 mois par an.

Le contexte politique est dominé par l’insécurité liée au terrorisme religieux et au banditisme ainsi qu’à la corruption. Le nouveau gouvernement qui a pris le pouvoir en janvier dernier a fait de ces 3 problèmes sa priorité d’action. Toutes les instances élues ont été dissoutes et remplacées par des assemblées représentatives nommées par le gouvernement.

La région de Koloko est essentiellement agricole. On y cultive du maïs, sorgho, haricots, arachides, pois de terre, patates douces, manioc, ignames … ainsi que des tomates, aubergines, salades, oignons, courgettes, gombo, piments… De nombreuses plantations d’arbres fruitiers  font aussi de cette zone le verger du Burkina : manguiers, papayers, orangers, anacardiers

Bannière site

A Koloko, on trouve 1 école maternelle, 3 écoles primaires publiques, 1 collège public, 1 lycée public  ainsi qu’une école coranique, 1 collège privé et un collège/lycée privé

La plupart des enfants sont scolarisés au moins jusqu’au certificat d’études. De plus en plus de jeunes accèdent au lycée et à des études supérieures mais à ce moment là, ils doivent partir loin.

Un hôpital vient d’ouvrir, un médecin a été nommé et un laboratoire d’analyses va très bientôt être opérationnel.

On trouve de nombreux agents de l’état au service des différentes administrations (éducation, police, gendarmerie, préfecture, environnement, agriculture, services vétérinaires, douanes), des commerçants, artisans et des agriculteurs.

Découvrez les musiques traditionnelles du village